Animaux estivés

Il est conseillé de conclure une assurance pour les animaux estivés

La Société suisse d’économie alpestre (SSEA) conseille aux agricultrices et agriculteurs menant leur bétail sur un alpage, de conclure un accord avec une société proposant des services de sauvetage en hélicoptère pour les animaux. Le bétail malade ou blessé peut ainsi être secouru de manière professionnelle, en cas d’urgence. Pour les propriétaires d’animaux, les coûts d’interventions restent acceptables. En 2021, la Rega et Air-Glaciers, les plus importants prestataires de services de sauvetage pour les animaux, ont organisé au total près de 1700 interventions, en faveur de l’agriculture de montagne et des alpages.

La saison d’alpage approche à grands pas, ce qui réjouit tant les alpagistes que leurs animaux. Mais en raison de l’étendue des pâturages et des terrains parfois impraticables, les accidents d’animaux ne sont malheureusement pas rares. La plupart du temps, les lieux des accidents sont difficilement accessibles en voiture ou avec une remorque. Les sauvetages par hélicoptère constituent souvent le seul moyen de récupérer des animaux malades, accidenté, voire morts. La SSEA souhaite attirer l’attention des agriculteurs estivant des animaux sur le fait qu’une affiliation auprès d’une société exploitant des hélicoptères (par exemple Rega, Air Zermatt ou Air-Glaciers) peut être extrêmement utile, afin que le bétail puisse être héliporté dans la vallée en cas d’urgence et que les coûts restent raisonnables pour le propriétaire.

Les points suivants doivent toutefois être pris en compte par les agricultrices et agriculteurs :

• Le propriétaire de bétail (et non l’éleveur ou l’alpagiste) est responsable du sauvetage de ses animaux. C’est donc à eux de conclure une affiliation auprès d’une entreprise correspondante. La SSEA recommande aux responsables d’alpage d’attirer l’attention des propriétaires sur ce point.
• Dans la plupart des cas, les affiliations coûtent 80 CHF par an pour les familles paysannes et leurs animaux.
• Les frais de vol en hélicoptère, jusqu’à l’endroit le plus proche accessible par un autre moyen de transport, sont pris en charge, pour autant que l’intervention ne soit pas couverte par une autre assurance.
• Les vols de recherche ne sont pas couverts.
• La centrale d’intervention de l’entreprise d’hélicoptères doit être informée quant aux personnes à contacter, à l’urgence de la situation, au lieu de prise en charge, ainsi qu’en ce qui concerne la place de déchargement (commune, coordonnées, nature du terrain, obstacles).
• Le transport doit être convenu avec un vétérinaire compétent. Le vétérinaire décide si les animaux blessés ou malades peuvent être transportés.
• Si les animaux ne sont pas transportables, le vétérinaire se rendra sur place pour les mettre à mort dans les règles de l’art.
• Les cadavres d’animaux doivent être signalés à l’instance compétente de la commune où se trouve l’alpage.

 

Informations complémentaires :
Erich von Siebenthal – Président de la SSEA et Conseiller national – Tél : 078 856 12 40
Selina Droz – Secrétaire de la SSEA – Tél : 079 892 44 22

www.alpwirtschaft.ch

Communiqué de presse de la Société suisse d’économie alpestre (SSEA)

Berne, le 01.06.2022

photo (c)Agrihebdo